detail_du_bois_d_un_billot

Pour fabriquer des billots de boucher, un des facteurs clés est la solidité du support. Néanmoins, d’autres contraintes doivent être respectées dans ce choix, car le bois à utiliser devra permettre de préserver la lame des couteaux. Ainsi, les bois qui peuvent être utilisés pour ce billot sont le bois de bout, le bois de hêtre, le bois de charme, le bambou et le bois de châtaignier.

Le bois de bout

Obtenu par sciage parallèle aux fibres du tronc, le bois de bout se coupe en sections régulières. Son assemblage de différents morceaux les uns sur les autres, s’effectue avec une grande précision. Grâce à cette technique, il est possible d’éviter énormément de tranchages de fibre de bois lors de la découpe et la fabrication de votre billot. Le billot est en bois de bout qui est robuste et dure très longtemps.

Le bois de hêtre

Il est utilisé par les artisans depuis plusieurs années et est considéré comme hautement durable. Le bois de hêtre est très solide à la base et devient encore plus résistant lorsqu’il est bien traité. Il souffre difficilement de parasites nuisibles comme les champignons, vous permettant ainsi de le garder où vous voulez.

Votre billot en bois de hêtre bénéficiera de la particularité de ne présenter aucune zone poreuse, grâce à sa structure homogène. Le bois de hêtre ne produit aucune réaction chimique avec les aliments et conserve un effet visuel très esthétique. Ceci favorise la beauté de votre billot dans sa longévité.

Le bois de charme

Le bois de charme encore appelé carpinus betulus est utilisé préférentiellement pour les billots professionnels, dans les cuisines d’hôtel ou de restaurant par exemple. Ce bois dispose d’une densité supérieure à celle du chêne ou du hêtre, et fait partie des bois les plus résistants en Europe. Un billot fabriqué en bois de charme assure la durabilité.

Il peut être difficile à travailler pour l’artisan, mais une fois à disposition pour l’usage il sera très résistant. Le bois de charme a une résistance accrue au feu et ne déteint pas sur les aliments d’où sa bonne valeur hygiénique, et des atouts majeurs pour votre billot.

Le bambou

Les billots faits en bambou sont eux aussi très résistants à tout travail de découpe. Le bambou a cet avantage de n’avoir besoin d’aucune forme d’entretien pour conserver sa texture. La seule recommandation à suivre est de ne pas tremper votre billot en bambou dans l’eau trop longtemps. Malgré sa surface poreuse, il reste suffisamment robuste pour ne pas abîmer vos couteaux de cuisine.

Le bois de châtaignier

Dans la fabrication d’un billot en bois de châtaignier, l’artisan est plus à l’aise à cause de la compacité du bois. Ce meuble est très ergonomique, et son bois est un matériau assez résistant pour lutter contre la chaleur et les contraintes mécaniques. En s’usant, vous ne constaterez aucune déformation et le bois de châtaignier a l’avantage de produire une substance qui éloigne les moustiques. Sa couleur claire et son aspect lumineux offrent un choix très large pour la présentation des finitions de votre billot.

Les billots de cuisine ou de boucher professionnel sont toujours recouverts d’une huile compatible avec le contact des aliments. Les entretenir par la suite ne requiert que l’usage d’une éponge légèrement mouillée chez les particuliers et un raclage chez les bouchers professionnels.